Un bleuet loin du fjord

Tuesday, October 02, 2007

Le voyage en Angleterre

(English below, as always)

Extraits de journal de voyage. Un best of comme diraient les Français. De toute évidence, la loi Toubon (plus connue sous le nom de loi Allgood) n'a pas la force de la loi 101. Anyway, style télégraphique.

28 août 2007, Milton Keynes, Buckinghamshire, England*, UK

<<[...] Bien que Kitchener s'appelait Berlin à l'époque et à (sic, je blâme le décalage horaire) été colonisée par des Allemands, la branche (sic, ça c'est la faute des Anglais, je voulais dire "succursale") de HSBC semble employer des descendants directs du gros Lord anglais paresseux qui a donné son nom à la ville...>>

<<[...] Quel épais achèterait 400 mL de "sirop d'érable" de Waterloo à 20 piastres quand le vrai sirop coûte 5 fois moins cher? [...]>>

<<[...] On a pris le taxi jusqu'à l'hôtel. La réception était lente et incompétente (je peux-tu avoir ma clé avec mon reçu?) [...]>>

<<[...] On a finalement retrouvé la famille, et, complètement zombis, on est allé manger dans un pub du coin (des nachos). On a rencontré la soeur de Caroline (une bacon-végétarienne) pis après je suis retourné à l'hôtel pendant que le reste allait acheter de la bouffe chez Marks & Expensive.>>

<<[...] demain matin on retourne au pub parce que le petit déj' (tant qu'à être sur le vieux continent) est pas cher (£2.10 pour un déjeûner traditionnel anglais, quelque chose qu'on a pas eu il y a 19 ans).>>

30 août 2007, 10:09, MILTON KEYNES

<<[...] on a pris le train pas vierge pour Londres. [...] On est passé devant le University College of London (UCL pas de A pour les intimes), institution au nom quelque peu redondant qui inclut the Institute for Public Health & Tropical Diseases (ou qqch du genre) où Liz, collègue à McGill, s'est trouvée une job. Le British Museum ressemble beaucoup au British Museum d'il y a 19 ans, mais en un peu plus grand et un peu plus "fancy". C'est toujours gratuit et plein de touristes. Mais il y a plus d'expos aussi, comme des trucs sur le Japon (apparemment la Sengoku Jidai n'existe pas) et asiatiques [...] avec des "déesses populaires" à gros nichons (pas surprenant qu'elles soient populaires) et des dieux à 34 bras en plein acte de copulation avec ladite déesse...>>

<<[...] Ensuite on a marché de Oxford Street (sorte de Ste-Catherine locale) jusqu'à Hyde Park. C'était comme dans un dessin animé avec réutilisation à outrance du même arrière-plan [...] zozon vous offrant le London Paper gratuit à tous les 20 m...>>

<<[...] on est retourné à Milton Keynes pour constater que le "night life" est comparable à Waterloo (l'excitation était palpable).>>

31 août 2007, 11:34, MILTON KEYNES

<<[...] On est allé au centre d'achat local (Midsummer machin chose parce que le soleil se lève entre les arches ou qqch du genre au solstice d'été. Stonehenge a été bâti comme ça il y a 5000 ans alors bravo pour l'originalité >> (sic, je n'ai ni fermé ma parenthèse, ni mis de point à la ligne, ces fautes de ponctuation sont probablement la faute du rhume que j'avais à ce moment-là)

<<[...] les vieux Anglais qui discutent de tout et de rien, c'est plus buccolique** [que St-Jacobs] [...]>>

<<[...] Puis une énorme pachyderme unijambiste en chaise roulante est allée s'acheter un cornet. La créature immonde était lente et corpulente, monstrueuse, gloutonne et probablement diabétique. Sa jambe restante avait des taches vertes et gluantes au genou. Ça m'a coupé l'appétit. [...] On s'est acheté des beignes Marks & Spencer. Ils étaient meilleurs que ceux de Tim Hortons mais trops sucrés (au sucre granulé, comme pour les brioches).>>


1er septembre 2007, 11:24AM, Milton Keynes

<<[...] On a déjeûné chez Wetherspoon encore. J'ai pris les pancakes (comme frérot apparemment), grosse erreur: elles étaient sèches, dures et trop sucrées.>>

<<[...] a failli [...] battre le record de retard d'Estelle.>>

<<[...] Puis tour en char français à travers les routes étroites et les nombreux rond(s)?-points britanniques jusqu'à Buckingham (pas le Palace). [...] Les tables avaient des noms de villes au lieu de numéros (cute) [...]>>

2 septembre 2007 2PM, quelque part au-dessus de Terre-Neuve

<< Après le mariage, il ne restait qu'une seule journée pour visiter l'Angleterre alors on a dû se contenter de Londres (ou Londinium, ou plutôt LONDINIVM comme diraient les Romains antiques). [...] Le temps d'une douche et d'une moitié de banane chacun, on partait en train pour London-Euston (pas Oiston).
Première attraction que nous devions vister: le musée de Madame Tussaud et sa file d'une heure et quart (et +). [...] Anyway, à 50$ pour deux (25£, avec un 2-pour-1, merci trains Silverlinks). C'est pas donné pour s'enfarger les uns les autres en essayant de se faire photographier à côté d'une grosse chandelle avec les mèches blonde (sic, c'est la faute de l'air recyclé de l'avion) de, mettons Buffy. [...]>>

<<[...] le tour de ville en autobus [...] Ça permet de voir pas mal tous les points importants, d'un peu loin des fois [...] c'est long dans le trafic. Pis des détours ("diversions" qu'ils appellent ça ici, et il n'y a aucune sortie marquée "EXIT" comme dans le reste de la civilisation mais "Way out", fouille-moi pourquoi) (dernière remarque aléatoire, si je ne l'ai pas dit avant, les anglaises aiment le style guidoune un peu trop) [...] on a pas pu voir la Cathédrale St-Paul. Oh well.>>

<<[...] on est arrivé à Gatwick en 2 heures (Heathrow en une seule) en regardant la constellation Orion avant que le soleil ne se lève. Gatwick était déjà bondé et confuse [...]>>

<< Avec nos écouteurs, "gracieuseté" de notre tour de ville, on n'a pas eu à débourser 5$ pour écouter Spider-man 3 sur nos petits écrans personnels. Le film suce beaucoup plus que les deux premiers[...]>>

Fin des extraits.

Quelques trucs que je n'ai pas mentionné dans ledit journal: la toute petite église à Loughton datant du XIIIème, avait pour concierge un vieux monsieur que l'on soupçonne tous d'être un vampire. Il était d'ailleurs un peu trop pressé de fermer la barraque après le mariage. Il a embarré ce qui devait être le centre de table pour la réception à Buckingham dans l'église, sûrement pour s'en servir dans un quelconque rituel nécromant. Et les britanniques ont plus d'accents régionaux qu'il y a d'accents de langue seconde à Toronto, et ils sont encore plus incompréhensibles. Moi qui pensais être bon après avoir passé des années à McGill... Cependant, même les Anglais ne se comprennent pas entre eux des fois. Et mon degré de distance à Patrick Stewart est passé à 2 (de 3 qu'il était probablement, en fait, il était probablement de 2 déjà, merci Neelix).

Ah oui, on a des photos sur Flickr, pour les ceusses qui n'ont pas de compte Facebook.

*N'était pas dans le texte original, mais ces Anglais sont très nationalistes (les Écossais et les Gallois aussi, sinon plus), alors ma belle-soeur, ou du moins ses compatriotes, ne me pardonnerait pas l'omission.
** Faute d'orthographe, mais j'avais pas de dictionnaire pour vérifier.

*******************
OK, this post was long, I'll make a separate English one soon.

Labels: , , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home