Un bleuet loin du fjord

Tuesday, May 08, 2007

Overworked and underpaid.

(Despite the English title, the texte dans la langue de Shakespeare is below)

Le titre fait référence à la sempiternelle réponse d'un de mes profs à McGill à la question "Comment ça va?" (en fait, "How are you?" dans la plupart des cas). Il commence à faire chaud en tabarnac (20 dehors, première alerte au smog de l'année, 30 en dedans, même le soir, maudit pas-de-contrôle sur le surchauffage de l'édifice, l'air climatisé de mon apart à Montréal et la piscine de che nous à Chicout me manquent énormément, surtout l'air climatisé en fait, mais une baignade ferait du bien, étant associée à ce concept maintenant complètement abstrait que sont les vacances estivales). Et le travail s'accumule. C'est la session de "printemps" ici alors il faut que j'enseigne. Les cours commencent à 8:30, 3 jours/semaine, et ça va être comme ça jusqu'au mois d'août (contrairement à l'année dernière, ou c'était 4 jours/semaine, uniquement en mai). En plus, j'ai un article à réviser (il n'est pas encore accepté mais n'a pas été refusé, c'est bon signe, mais c'est loin d'être dans la poche), et il faut penser aux multiples projets simultanés à faire avancer. Qu'importe, je survivrai, ça fait partie de la game. Mais câlice qu'il fait chaud. Même si l'édifice, qui a changé de proprio récemment, a enfin coupé le chauffage aujourd'hui (on est au mois de mai, y étais temps...), on est dans une fournaise et c'est insupportable. Et l'air climatisé à l'université n'est pas merveilleux non plus.

Anyway, dans les 3 semaines pendant lesquelles j'ai pas écrit, j'ai fais mon rapport d'impôts (c'est un vrai plaisir quand on a des revenus et domiciles dans deux provinces...). Je suis allé faire un tour de 24 heures à Toronto z'avec ma blonde à cause de mini-conférence sur les cours AP (c'est un gugusse d'éducation américain, autrement dit, une autre façon de se faire du cash pour des entreprises dans une industrie bidon). Seul truc à faire de mon bord: regarder Crash en DVD pendant que ma blonde est partie, ensuite aller à l'épicerie chinoise T&T de Markham si je m'en rappelle bien, histoire de s'acheter de la sauce soya claire et plein d'autres trucs qu'on ne trouve pas à Waterloo malgré le fait que c'est plein de chinois. Mais le stationnement du T&T en a plus et tout le monde est là en même temps (même à 9 heures un samedi soir). Vraiment, le char est roi en Ontario.

Avec le retour du printemps (malgré le fait qu'on n'ait jamais eu d'hiver), en fait, de l'été déjà (on n'a pas eu de printemps non plus), le marché de St-Jacobs est maintenant plus dehors qu'en dedans, avec 4L de jus de pomme opaque non pasteurisé pour cinq piastres (quatre si t'attend qu'il soit assez tard) et plus de légumes et plantes de jardin. Le stationnement est plus achalandé aussi (mais pas autant que celui de T&T). Comme d'habitude, une fois toutes les 2 semaines on s'achète un fromage de brébis (sic, sur l'emballage, le français dans le sud de l'Ontario, ç'pas fort) de la ferme Monforte, une sorte différente à chaque fois (cette fois-ci, du féta pour une salade grecque, il fait chaud après tout, et on n'a pas de barbecue). Mais la découverte de la semaine en matière de bouffe ici c'est l'épicerie "italienne" Vicenzo's dans le "village" de Belmont (en face de la boulangerie/pâtisserie suisse Saint-Moritz). Enfin un petit magasin avec des vraies charcuteries et un véritable étalage de fromages (dont certains vraiment pas chers, le boursin à 4.59$ et un bleu italien (morgonla?) à 15$ le kilo). Ça fait donc deux fromageries et demi dignes de ce nom pour 600 000 habitant de la région (OK, on n'a pas visité Cambridge beaucoup, mais c'est un ensemble de boulevards entourés de commerces style Zellers, Wal-Mart et de concessionnaires de chars usagés, sans compter d'innombrables McDos et du stationnement à perte de vue).

Finalement, c'tu moi ou est-ce que le PQ s'en vient aussi poche que le Canadien. Aucune cohésion d'équipe, et des coachs/chefs qui se font remplacés au PC par l'organisation quand ça marche pas...

***************

The title should be familiar for those who know a particular, now retired, prof at McGill. It's starting to be really hot, both outside and inside (in fact, it's 30C inside, thanks to the complete lack of control over the thermostat, I really miss having AC like in Montreal or a pool like in Chicoutimi, well, I really miss the AC more because a swimming pool is associated with a concept that's completely alien to me now: summer vacation). And I've got lots of work. As it's the "spring" semester I have to teach at 8:30 in the morning, 3 times a week, and that until August (unlike last year, where it was 4 times a week only through May). And 50 minutes per period is really short (the students, of course, will either pack or grumble/groan if you're still talking/writing passed 8:20:01), and I've never been a bozo in front of a class for less than 2 hours at a time. Plus the article I submitted 9 months ago has finally been not rejected (it's not accepted yet) which I have to revise within six months (or perish). And that is not counting the multiple projects that need to progress. Oh well, I'll survive. But the heat is killing me. In fact, despite having been bought by some other mindless corporation, this apartment building was still being heated yesterday (they just turned it off today I think; we're in fucking May for Christ's sake, stop wasting an obscene amount of energy just to make this place more miserable). Plus the AC at school is pretty pathetic too (we're talking Burnside Hall post the "we fixed the freezing ventilation problem, now there's no ventilation at all" kind of poor).

Anywho, while I didn't post for the last three weeks, I did do my taxes (real fun when one worked and lived in two separate provinces) on time. I also went to Tronna for 24 hours, while my better half had to go to some conference on AP courses (just another quirk/scam of the American education system, for the purpose of making cash out of a BS industry). While crashing at my girlfriend's cousins, I watched the movie
Crash (the one that won an Oscar, not the sex-in-the-scar-left-by-an-auto-accident one). Then we went to the T&T in Markham (it's like a giant, clean, chinese grocery store, made for suburbia, they'll be opening one in Brossard soon enough), to buy some light soy sauce and other supplies one cannot find in Waterloo (like a small (18 pounds) bag of rice, you know, supply for one person for a very short period), despite the fact that there's a lot of chinese in Waterloo. But there's more of them just in the parking lot of T&T, even at 9PM on a Saturday, finding a spot takes a lot of patience.

Now that spring, well really summer, is back (though there never was a winter or spring to speak of), St-Jacobs market is more outside than inside, and I can finally buy opaque unpasteurized apple juice for 5 bucks (4 if you wait long enough) and more veggies and potted plants. The parking is fuller too (though not anywhere near the T&T league). As usual, once every two weeks we try a new sheep's milk cheese from Monforte farm (this time it was feta, we're making Ivo salad because it's so bloody hot and we don't have a barbecue). But, cheese-wise, the new discovery was today, in Belmont village: Vicenzo's. It's some italian grocery place with an actual wide selection of cheese (some really cheap, like boursin at $4.59) and some real meats (which we haven't tried). Which means there's two and a half decent cheese shops for the 600,000 in habitants in the Waterloo region. OK, we haven't been to Cambridge much, but seeing that it's just a couple of boulevards with nothing but Wal-marts, used car dealerships and McDonald'ss (and parking lots as far as the eyes can see), it's a safe bet to say there ain't any real food of any kind there.

Finally, is it me, or is the PQ becoming more and more like the Montreal Canadiens: no team spirit, perpetual in-fighting, and coaches/leaders that quickly get sacked by the organisation when things inevitably don't improve...

Labels: , , , ,

1 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home